C# / .NET : Repertoire racine de l'application [Résolu]

Tout d'abord, ce n'est pas un éditeur de code que nous obtenons par défaut, mais un éditeur de fenêtre ou Concepteur de vues avec le fichier Form1. Celui-ci dispose de propriétés, que l'on voit en bas à droite de la fenêtre. Nous allons donc l'adapter, en interdisant son redimensionnement et en lui donnant un nom. Pour le nom, nous pourrions également utiliser une propriété, mais nous allons passer par une solution qui pourra évoluer avec le nom du projet.

On édite donc le code de Form.

Convertir manuellement en lien absolu

Comme pour notre application précédente, on se retrouve avec une longue liste de directives using inutilisées, l' espace de nom de l'application, et une classe Form1. Celle-ci est publique , donc accessible à l'intérieur et hors de l'application, mais également partielle donc pouvant être composée de plusieurs fichiers. Elle est composée d'une méthode Form1 qui sera lancée par défaut et initialise la fenêtre. C'est toujours le fichier Program. Cette fois, nous ne le modifierons pas puisqu'il contient déjà tout ce qu'il faut pour lancer automatiquement la fenêtre Form1 qui va concentrer nos efforts.

A reverse proxy with IIS and URL Rewrite

Contrairement à notre programme précédent, la classe Form1 n'est cette fois pas statique. C'est l'un des principes de la programmation orientée objet POO où l'on peut définir une structure ici une classe qui sert à créer des objets selon un modèle précis. C'est ce qui se passe ici. On prend souvent l'exemple d'une voiture qui pourrait être définie par différentes propriétés comme sa couleur, son moteur, son nombre de roues, de portes, son propriétaire. Elle est également attachée à des capacités ici des méthodes comme avancer, reculer, freiner, etc.

On peut le faire autant de fois qu'on le désire. Ainsi, lorsque l'application est lancée, c'est un exemplaire de la fenêtre qui est créé et affiché, selon un modèle défini. Cette notion est importante ici car pour modifier le titre de la fenêtre, qui correspond à la variable Text, depuis le code de la fenêtre elle-même nous devons donc faire référence à l'instance de l'objet créé.

Pour cela, on utilise le mot-clé this. Le nom de l'application est pour sa part contenu dans la variable Application. Ce qui donne la ligne de code suivante pour donner au titre de la fenêtre la valeur du nom de l'application, toutes deux étant des variables de type string :. Maintenant que nous avons configuré la base de l'écrin de notre application, posons-nous la question de ce que nous voulons lui faire faire. Comme expliqué au départ, nous souhaitons suivre l'évolution du cours d'Altice.

Nous allons donc regarder du côté d'un service comme Yahoo Finance. Sur cette page , on retrouve la valeur d'Altice indiquée en temps réel. Mais si on regarde le code source, la zone n'est pas identifiée par un élément unique. Heureusement, Yahoo place une variable root. Nous afficherons également la valeur en rouge ou en vert si elle varie à la hausse ou à la baisse. Commençons par la fonction de base, celle permettant de récupérer le contenu de la page sous la forme d'un texte, que nous placerons dans la variable webPageCode.

Tout ce que nous avons à faire c'est créer une instance de WebClient et de lui transmettre l'URL de la page concernée pour la télécharger. Si tout se passe bien, le code source sera récupéré instantanément. Pour le vérifier, nous modifions le code de notre application de la manière suivante :. Problème, WebClient apparaît comme souligné en rouge. La raison est simple : VisualStudio ne sait pas à quoi cela fait référence en l'état actuelle des choses, cette classe n'étant pas reconnue par défaut.

moranatin.ml MVC #21 : Create Custom Routes - FoxLearn

Les deux premières peuvent être utilisées :. Nous opterons pour la première solution qui a l'avantage de ne pas nécessiter d'ajouter System. Net à tous les éléments que nous utiliserons par la suite. Une fois sélectionnée, la directive sera automatiquement ajoutée au début du code. Cela va lancer l'application, mais s'arrêter à l'endroit précis que nous avons désigné, tout en nous permettant de connaître la valeur des différents éléments au moment de l'arrêt. Ainsi, d'un simple survol sur la variable webPageCode ou dans la zone Variables locales on peut voir qu'elle contient du texte, que l'on peut récupérer entièrement d'un clic sur la loupe.

Il est d'usage de placer un WebClient dans une instruction et non une directive using , ce qui permet de libérer les ressources utilisées dès la fin de la procédure. Cela isole également les éléments contenus au sein du bloc, ce qui pourra parfois poser problème comme nous le verrons plus bas. Dans une application comme celle que nous développons aujourd'hui cela ne sera pas d'une grande nécessité, mais c'est une habitude à prendre car elle s'avèrera essentielle dans des applications plus complexes afin d'éviter que trop de ressources soient utilisées pour rien. Nous disposons d'une variable de type string contenant la valeur que nous cherchons à afficher, il nous faut désormais l'extraire.

Pour cela, il existe plusieurs solutions plus ou moins lourdes et complexes. De notre côté nous allons opter pour ce que l'on nomme une expression régulière.

Application root path c#

Dans notre cas la règle sera la suivante :. Si l'on reprend l'exemple donné plus haut, cela devrait nous récupérer la valeur suivante :. Nous avons néanmoins trois problèmes à résoudre. Le premier est que notre variable webPageCode n'existe désormais plus qu'à l'intérieur de notre bloc using. Elle ne peut donc pas être utilisée en dehors.


  • Your Answer.
  • espionner whatsapp.
  • Base de connaissances.
  • localiser mon iphone sur windows!
  • C# Programmation Réseau: Vérifier si un URL est ROOT |?
  • Configurer votre Agent Datadog.
  • quel logiciel espion gratuit choisir.

Nous devons alors déclarer cette variable avant ce bloc afin de pouvoir l'utiliser après. Pour cela nous allons l'initialiser avec la valeur String. Ensuite, il nous faut attribuer le résultat de l'application de l'expression régulière à une autre variable, nous la nommerons rawStock.


  1. NEWSLETTER CELLENZA?
  2. comment ecouter un portable a distance.
  3. verifier espion iphone.
  4. espionner sms belgique.
  5. Comment créer une connexion MySQL local en C# | Blog MLI;
  6. Override application root url visual studio.
  7. Internet explorer - recuperation url;
  8. Enfin, les expressions régulières ne peuvent être utilisées qu'à travers l'espace de nom System. RegularExpressions , qu'il faudra donc ajouter via une directive using comme nous l'avons fait précédemment pour System. Maintenant que nous avons récupéré une valeur, nous allons l'afficher. Retournez dans l'onglet Form1. Vous pourrez alors placer un label d'un clic dans la fenêtre. Déplacez-le en haut à gauche jusqu'à voir deux barres bleues apparaître. Maintenant, il ne nous reste plus qu'à afficher la valeur dans le label pour que tout fonctionne.

    Cela est plutôt simple puisqu'il suffit d'attribuer la variable rawStock à la variable Text du label. Maintenant que notre application affiche la valeur lors de son lancement, il faut penser à la mettre à jour de manière régulière. Pour en ajouter un à notre application, il faut se rendre dans la section Composants de la Boîte à outils, et cliquer au sein de la fenêtre Form1. Il apparaîtra en bas de l'interface de Visual Studio. Ainsi, la mise à jour sera effectuée toutes les 15 secondes, dès le lancement de l'application.

    Cela ne sert à rien de descendre plus bas pour diverses raisons. Tout d'abord, la récupération de la page n'est pas totalement instantanée. Ensuite, il faut penser à préserver les serveurs de Yahoo. Enfin, notre objectif est de suivre l'évolution de la valeur tout au long d'une journée, quatre fois par minute est largement suffisant. On peut donc y déplacer toute la portion du code qui est utilisée pour récupérer la valeur du cours d'Altice et la placer dans le label. Si vous l'exécutez, vous noterez un problème : la valeur n'est mise à jour pour la première fois qu'au bout de 15 secondes, après que la première intervalle soit passée.

    Pour corriger cela, il faut un peu réorganiser notre code. Notez que si vous effectuez des tests hors des horaires d'ouverture de la bourse, la valeur ne sera jamais mise à jour.

    Notre objectif est d'exécuter le téléchargement du code de la page puis l'extraction et la mise à jour de la valeur du cours au lancement de l'application, puis à chaque tick du timer. Pour cela, nous devons créer une méthode dans laquelle nous placerons notre code afin de la lancer comme bon nous semble. Celle-ci se verra attribuer un nom générique, que vous pourrez modifier directement aux différents endroits où il y est fait référence. Désormais, il suffit d'ajouter une référence à cette méthode au lancement de l'application pour récupérer la valeur avant le premier tick.

    Générer des API RESTful avec les API Web moranatin.ml - moranatin.ml 4.x | Microsoft Docs

    Lancez le débogage F5 , cela fonctionne parfaitement! Voici le code de l'application à ce stade :. Mais voilà, ce que nous avons récupéré n'est pas à proprement parler une valeur de cours boursier. Il s'agit en réalité d'un texte contenant l'équivalent de cette valeur. Dit autrement, la variable rawStock étant de type string, elle ne peut pas être utilisée pour effectuer des opérations mathématiques par exemple.

    Pour cela, nous allons la convertir en float ou single , qui désigne une valeur à virgule flottante de 32 bits. C propose une méthode prévue à cet effet, float. TryParse , qui tente la conversion d'une variable de type string en float en l'attribuant à une variable tierce. Le résultat est également renvoyé sous la forme d'un booléen true ou false. Il y a un autre élément à prendre en compte : la valeur que nous récupérons est issue d'un site américain, avec une convention américaine pour la gestion des nombres. Ainsi, le séparateur entre la partie entière et la partie décimale est un point, alors qu'il s'agit d'une virgule pour la France.

    Là aussi, il existe une solution simple : la possibilité de préciser la convention de départ lors de la conversion, ce qui nous permet de récupérer automatiquement un nombre sous la bonne forme.

    ASP.NET IIS Registration, outil (Aspnet_regiis.exe)

    Ajoutez l'espace de nom MySql dans votre projet, cette assembly sera nécessaire pour la classe Bdd présentée ci-dessous. Le code suivant montre comment insérer des données dans une table MySQL. Pour cela créons une classe Contact simple et Bdd comme exemple avec une méthode ou fonction d'ajout et de connexion. La classe Bdd va permettre la communication entre la base de données SQL et le programme.

    L'initialisation de la connexion s'éffectue dans le constructeur. On peut très bien ne pas faire comme cela et mettre la méthode InitConnexion en public avec en paramètre la chaîne de connexion. On vient de voir comment créer une connexion local à MySQL avec C ainsi qu'une bref utilisation du traitement des données. Sachez que votre application peut devenir extrêmement intéressante si vous hébergez cette base de données sur un serveur distant.